Le barrage de New Esna Egypte

 

NEW ESNA

AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE

Barrage sur le Nil -Egypte

1908 – 1994

 Publication de Pierre M. Bernard -15 Mars 2016

Le barrage de New Esna en Egypte  fait partie des grands projets qui ont mobilisé des dizaines de collègues pendant plusieurs années.

Merci à Pierre M. Bernard Ingénieur d'affaire en charge du projet qui a écrit et illustré de ses photos l’histoire de cette belle aventure sur le Nil. Les nombreuses photos jointes nous montrent cet exploit pharaonique qui a mobilisé des équipes durant six ans de 1988 à 1994.

Après les pages consacrées aux grands chantiers de Turkwell et de Vidalia puis de Green Up-WT Love sur la rivière Ohio nous vous invitons à découvrir le récit de la construction de ce barrage.

 

Cul de lampe 4

INTRODUCTION

Le Nil est le plus long fleuve du monde :6825 Km. Il est issu de la rencontre du Nil Blanc et du Nil Bleu.

Le Nil blanc (Nahr-el-Abiad) prend sa source au lac Victoria (Ouganda, Kenya, Tanzanie).Le Nil bleu (Nahr-el-Azrak) est issu du lac Tana (Éthiopie).

Ses deux branches se rejoignent à Khartoum au Soudan et il atteint la Méditerranée en formant un delta où l’agriculture bénéficie de ses eaux chargées en limon fertile.

En considérant le Nil Blanc et le Nil bleu, il traverse le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, l'Ouganda, l'Éthiopie, le Soudan et l'Égypte. Il longe  le Kenya et la République démocratique du Congo (le lac Victoria et le lac Albert).Par son affluent « le Tekezé », le bassin versant du Nil versant concerne aussi l'Érythrée.

Ce fleuve a la plus ancienne et la plus complète collection d’archives hydrologiques connues. Depuis plus de 7000 ans, les Egyptiens ont déployé tous leurs efforts afin de maîtriser et d’endiguer les crues du fleuve à la fois dévastatrices et source de vie.

C’est au début du 19eme siècle que les Egyptiens ont commencé à construire des digues ayant pour but de constituer des réserves d’eau du Nil, afin d’alimenter les  canaux d’irrigation pour les besoins en eau des cultures.

Le premier barrage fut construit par la Grande Bretagne en 1908.Il est situé près de la ville d’Esna à 700 kilomètre au sud du Caire.Ce barrage fait partie des nombreux ouvrages construits sur le Nil en Haute Egypte.

Clic sur la carte ci dessous

Carte egypte esna

 

Ces barrages ont pour vocation principale de contrôler les débits du fleuve et de relever les niveaux d’eau afin d’obtenir une charge suffisante pour alimenter les réseaux de canaux destinés à l’irrigation, sans recourir au pompage.

La longueur  totale du barrage existant  est de 900 m. Il comprend 120 passes équipées de vannes de 5 m de large.

Au total, il y a trois barrages de ce type qui furent construits sur le Nil en aval d’Aswan du sud au nord : Esna, Nag Hammadi et Assiut furent , respectivement construit en 1908, 1930, et 1902.

La route qui traverse le Nil sur la crête du vieux barrage d’Esna a été dimensionnée pour satisfaire des charges roulantes de 20 tonnes, alors qu’aujourd’hui ces charges avoisinent les 70 tonnes.(camions et convois militaires).

Le trafic fluvial sans cesse croissant résulte du développement du tourisme entre Louxor et Aswan. De plus, la taille des bateaux rendait le passage des écluses difficile et excessivement  long. Pour toutes ces raisons, et sur la base des conclusions des étudesqui furent menées, le « Ministry of Public Works & Water Resources » (MPWWR) a décidé qu’il était nécessaire de construire un nouveau barrage afin de palier aux faiblesses de l’ancien barrage.

New esna barrage 1994

 

Barre tricolore 1

 

NEW ESNA LE NOUVEAU BARRAGE

Le nouveau barrage appelé « New Esna » est situé à 1200 m  en aval de l’ancienne structure. Les raisons majeures qui ont conduit à la construction de ce barrage sont les suivantes :

  • Possibilité d’augmenter la hauteur du plan d’eau nécessaire à l’irrigation
  • Economiser 1,5 milliard de m 3 qui sont déversés à l’aval de l’ancien barrage chaque année.Ce volume était  nécessaire pour garder une différence de niveau entre l’amont et l’aval.
  • Utilisation de l’eau économisée pour développer de nouvelles terres agricoles.
  • Produire 634 GWh/an d’électricité en utilisant la différence de charge à travers l’ouvrage.
  • Développement et amélioration de la navigation par le remplacement de l’ancienne écluse par une nouvelle plus large et suffisamment longue pour permettre l’éclusée de 2 gros navires de tourisme a la fois.
  • Amélioration du trafic par la construction d’une nouvelle route sur la crête du barrage.

 

Plan d ensemble barrage esna

 

ECLUSE DE NAVIGATION

Elle est située en rive gauche du Nil et ses caractéristiques principales sont les suivantes :

  • Longueur :      160 m
  • Largeur :         17 m
  • Tirant d’eau :  3 m

Les équipements :

  • Vanne amont et aval de type porte busquée
  • Un batardeau amont et aval de type à glissement
  • Un pont routier basculant de 17 m de portée
  • Le cycle de l’éclusée dure environ 25 minutes

Photo du 1er passage d'un bateau dans la nouvelle écluse.A cette occasion un bœuf a été sacrifié selon la tradition.

New esna barrage bateau 93 9

 

CENTRALE HYDROELECTRIQUE

La centrale hydroélectrique de type basse chute est connectée à l’écluse sur la rive gauche du Nil et ses caractéristiques sont les suivantes :

  • Longueur :      110 m
  • Largeur :          60 m
  • Hauteur :        28 m

Les équipements :

  • 6 groupe bulbes diamètre des pales 6.25 m
  • 2 transformateurs triphasés 54 MVA-16/132 kV
  • 2 batardeaux amont de type glissement
  • 2 vannes batardeaux aval
  • 1 dégrilleur
  • 1 portique de manœuvre de 900/320 kN

 

Coupe de la centrale esna

Coupe de la centrale au niveau du bulbe et du draft tube

New esna barrage 1992 2

 

Réception dans les ateliers Esher Wyss des pales des groupes bulbes

 

EVACUATEUR DE CRUES

 

Evacuateur esna

L’évacuateur de crues comprend 11 passes équipées de vannes secteurs dont 2 avec un volet déversant pour l’évacuation des corps flottants.

                               

REGULATION

La mise en place d’une régulation de type PID (Proportionnelle Intégrale Dérivé) a permis de contrôler le fonctionnement de l’évacuateur lors de l’arrêt des groupes de la centrale électrique.

CONSTRUCTION MATERIEL

Volume d’excavation :            4 400 000 m3

Volume de béton        :              340 000 m3

Acier ferraillages        :                17 450 t

Dragage                      :           3 600 000 m3

Equipements Elec-Meca :              11 000 t

Barre bleue

 

Sur la vue satellite ci dessous on peut voir le barrage New Esna-Clic sur la photo pour l'agrandir.

Esna vue sat barrage

 

PRESTATION DE SOGREAH 1984-1994

Etudes

  • Ingénierie complète depuis les études préliminaires jusqu’aux dossiers d’appel d’offres
  • Etude sur un modèle réduit construit au Caire.

Assistance à la maîtrise d’oeuvre

  • Supervision et contrôle de la bonne exécution des travaux par l’Entreprise
  • Réception des équipements en atelier avant leur transfert sur le site
  • Assistance à la gestion financière

IMPACT ECONOMIQUE

Ce projet a généré pour l’économie Egyptienne la création de 6000 emplois  pendant la période de la construction de l’ouvrage.

Pour la maintenance et la gestion du barrage, de l’écluse et de la centrale hydroélectrique. 200 emplois permanents furent créés.

La production électrique de la centrale est de 634 GWh/an, ce qui n’est évidemment pas comparable au barrage d’Aswan avec sa production de 10 000 GWh/an.

Le Client qui était le Ministère des Travaux Publics fut très satisfait de ce nouveau barrage.

New Esna, avec sa composante centrale hydroélectrique apporte en effet à la région une certaine autonomie énergétique. Depuis la réalisation de New Esna achevée en 1994, les autres anciens barrages situés en aval d’Esna (Nag Hammadi et Assiut ) ont aussi été remplacés  par des barrages qui comportent tous une centrale hydroélectrique.

 

EQUIPE DU PROJET

Clic sur la photo ci-dessous pour voir toutes les photos de New Esna

New esna barrage 1994 3Jean Marc Monclar, André d’Halluin, Bursaux, Dominique Cochet, Georges Renau, Pierre M. Bernard

 

Le contrat avec le groupement d’ingénieurs « Edipco-EPS-Sogreah » a été signé en 1989. Jean Marc Monclar Ingénieur résident a joué un rôle très important dans la réussite de ce projet en assurant de très bonnes relations avec le Client et avec l’Entreprise Italienne, en imposant son leadership et ses compétences, ainsi que sa capacité à trouver des solutions aux problèmes posés lors de la réalisation d’un chantier aussi complexe.

Au niveau de la conception et de la réalisation du projet de New Esna de nombreux collègues sont intervenus en particulier Dominique Cochet Ingénieur Génie Civil, Jacques Beranger Directeur Commercial, Pierre Meilland, Pierre Jehanno et Thibaut.Ulrich Ingénieurs Hydraulicien.

Jean Marc Monclar Ingénieur Génie Civil était le Résident permanent sur le site. A. Muret Ingénieur Electro-Mécanicien et Michel Valin Ingénieur Génie Civil ont assisté le bureau d’études basé au Caire.

La gestion du projet New Esna était assurée par le département DBH dirigé par Georges Renau. Pierre M. Bernard l’Ingénieur d’Affaire en charge du projet a assuré le contrôle et la réception en atelier de l’ensemble des équipements mécaniques.

Barre vert prom haiesPage publiée le 15 Mars 2016

Sauvegarde des liens

Le Nil

http://www.lavigiedeleau.eu/node/595

Lien sur photo satellite de New Esna en 2015

https://www.google.fr/maps/place/Esna,+Esna+City,+Esna,+Gouvernorat+de+Qena,+%C3%89gypte/@25.3159336,32.5569509,1585m/data=!3m1!1e3!4m2!3m1!1s0x1449a573ed6b9cdb:0xf9733fce732d4a6d

 

 

Egypt 180 animated flag gifs

Pour écrire un message sur le livre d'or

Le formulaire est à la fin de cette page

Pour une question écrire au webmaster

 

papyrus.gif

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 2017-05-25