Henri Dupre de Boulois

 

Hommage à


Henri Dupré de Boulois

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dupre de boulois henri portrait bb

 

Henri Dupré de Boulois est décédé le mercredi 12 Décembre 2018 à la Tour du Pin.Né le 3 Août 1931 il avait 87 ans.

A sa famille l'Amicale adresse ses sincères condoléances.
Avec l'Amicale Henri a participé à un voyage au Canada en 1997.il assistait régulièrement aux Assemblées générales de l'Amicale et aux repas annuels.

A la Tour du Pin où il a choisi d'habiter il s'est impliqué dans la vie de la paroisse et en particulier lorsque les paroisses furent regroupées en Conseils de paroisse,il a veillé à la bonne conservation des archives paroissiales.

Tous ses amis de Sogreah se souviennent de ce collègue aimable et courtois qui nous étonnait toujours par l'étendue de ses connaissances sur de nombreux sujets.

Il nous surprenait parfois en racontant des anecdotes sur ses séjours en Libye.Il disait que même au fin fond du désert, il tenait à prendre ses repas sur une table recouverte d'une nappe blanche.

Barre marsais 1

 

Au département Hydogéologie de  Sogreah où il a travaillé de nombreuses années,Henri a passé une grande partie de sa vie dans plusieurs pays : en Iran,en Irak,en Libye et bien d'autres encore.
Il faisait froid en Grèce en ce mois de Novembre 1978 où j'ai eu le plaisir d'effectuer une mission à Larissa en compagnie d'Henri Dupré de Boulois.Henri était arrivé en voiture quelques jours avant.

05 sogreah logo1971 1987

Logo Sogreah en 1978
***

Henri avait huit frères .Il était  l'aîné de cette fratrie.Féru de généalogie il a retrouvé des ancêtres très lointains de sa famille.

La famille du Boulois possèdait un château à Saint-Germain-de-Salles dans l'Allier.

Henry dupe de boulis et ses freres color titre

Photo extraite du fascicule des lectures et des chants distribué lors de la cérémonie du mercredi 19 Décembre 2018 à l'Eglise Notre Dame de l'Assomption à La Tour du Pin.

Chateau de salles st germain de sallesChâteau à Saint-Germain-de-Salles dans l'Allier.

Paul Jardin, Annick Poncet & Claude Moinet remercient la famille Du Boulois qui a lu le texte avant sa diffusion et qui a apporté quelques compléments et des rectifications.  
 

Pas de diffusion avant réception des avis de la famille

Cul de lampe 03

***

Texte encours de relecture par la famille-Redaction CM 21 Decembre 2018

Palmier gif

Voyage au Canada

***

Dupre de boulois henri 2

Photo de groupe lors du voyage des retraités de Sogreah en 1997

Canada 1998

Sur cette photo d'un voyage au Canada de l'amicale des retraités de Sogreah en 1997:Henri Dupré de Boulois est en haut à droite -Photo de Jacques Charmey

Barre vert prom haies

Souvenirs de Libye avec Henri Dupré de Boulois

Texte de Paul Jardin

Bien que travaillant tous les deux  à SOGREAH depuis plusieurs années, j’ai rencontré Henri pour la première fois en 1973 dans le désert de Libye, à SIRTE, plus précisément dans le cadre des études confiées au GEFLI (Groupement d’Etude Français pour la Libye).
Comme les baroudeurs permanents de SOGREAH, il était toujours en mission et ne disposait pas de bureau au siège où j’aurais pu le rencontrer. J’étais alors un nouveau au service hydrogéologie, après un changement d’orientation, et, dès  notre première rencontre, Henri m’a montré sa grande facilité de contact, sa gentillesse, son désir d’aider et de faciliter la vie des gens de son entourage. Il représentait parfaitement l’atmosphère familiale qui était la marque de notre belle équipe d’hydrogéologues que je découvrais.

J’ai par la suite beaucoup travaillé avec Henri, dans différents pays : Iran, Yemen, …..

 Henri était toujours disponible pour partir en mission dans un pays quelconque. Il a travaillé dans plusieurs dizaines de pays. Il s’accommodait et s’adaptait à toutes les conditions, fussent-elles particulièrement rude et extrêmes, comme par exemple les fortes chaleurs du désert de LIBYE, le climat chaud et humide du YEMEN, les hautes montagnes glacées du NEPAL,….

Il acceptait tous types de fonction, depuis des mesures hydrogéologiques de terrain, seul dans le désert pendant plusieurs jours, des mesures et observations en hydrologie (pluies, mesures de débits en rivières,…..), jusqu’à assurer la logistiques des grosses équipes de missionnaires et de leur familles à KIRKUK en IRAK, et des recherches fastidieuses et longues dans des archives techniques de divers pays.

Dans toutes les situations, il gardait un certain art de bien vivre.

Une petite anecdote : nous étions en Libye. Henri effectuait un essai de pompage pendant plusieurs jours, seul, loin dans le désert, sur un forage abandonné par les pétroliers. Avec Raymond RENE nous avons décidé de lui rendre visite, pour éventuellement lui remonter le moral. Partis tôt le matin, après plusieurs heures de navigation à la boussole, nous avons trouvé son campement au milieu de nul part, dans cet espace plat de sable, occupé par une multitude de scorpions et de quelques serpents (vipères à corne ou autre espèces toujours agréable à croiser !).

Il était près de midi. Le bruit des équipements de  pompage envahissait l’espace. Notre crainte était de trouver une personne un peu déprimée, en tenue de chantier, éventuellement négligée…. Rien de tout cela : Henri était installé dans sa petite caravane. Le puissant groupe électrogène lui fournissait l’électricité nécessaire au fonctionnement d’une climatisation.
Il était assis à sa table pour le repas, mais au préalable il savourait un Whisky avec glaçon, lisait un roman, et écoutait de la musique classique. Sur sa table il avait étendu une nappe blanche, d’une propreté impeccable. Il s’était rasé et légèrement parfumé. Dans cette situation, après 3 jours de solitude dans le désert, il nous a reçu et offert un bon repas avec, en entrée, une salade verte. En deux mots : LA CLASSE ! C’est lui qui nous a remonté le moral !

Il effectuait toutes ces missions avec le plus grand soin, mais il ne perdait pas une occasion de satisfaire sa curiosité pour l’histoire, la géographie  et les moeurs des pays visités. Par exemple, il n’y a pas de route ou chemin qu’il n’ait parcouru en IRAN, ….
Il connaissait toutes les ruines romaines en Libye. L’une de ses passions, outre la lecture, était l’art associée à la fabrication des tapis. Il a rapporté de ses voyages quelques merveilles anciennes qu’il avait parfois négociées pendant plusieurs mois.

Je garde le souvenir d’un personnage parfois hâbleur, mais c’était toujours dans le but de plaire à son auditoire, au contact humain simple et facile, toujours souriant, de bonne humeur.

 

Photo Libye envoyée par Paul à ajouter

2 h de boulois dans le desert de libye 1

 

***

Barre vert prom haies

Souvenirs de Larissa Grèce

Greece flag animation
Texte C Moinet

Dupre de boulois henri larissa 4

Il faisait froid en Grèce en ce mois de Novembre 1978 où j'ai eu le plaisir d'effectuer une mission à Larissa en compagnie d'Henri Dupré de Boulois.Henri était arrivé en voiture quelques jours avant.Marcel Clere était depuis plusieurs semaines sur les chantiers de forages et Robert Huber est arrivé début Décembre.

Clic sur la carte ci-dessous pour lire la suite.

Grece 2    ***

Henri Dupré de Boulois

Logo who s who in france bbb

Henri Dupré de Boulois

Avis de décès paru dans Le Dauphiné Libéré
le 18 Décembre 2018

La Tour-du-Pin, Grenoble

Ses belles-sœurs,ses neveux et nièces,ont l'immense tristesse de vous faire part du décès de

Henri DUPRÉ DE BOULOIS

survenu le Mercredi 12 décembre 2018.

La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 19 décembre à quatorze heures en l'église Notre-Dame de L'Assomption de La Tour-du-Pin (38).

https://www.simplifia.fr/avis-de-deces/henri-dupre-de-boulois-la-tour-du-pin

https://www.libramemoria.com/defunts/dupre-de-boulois-henri/c9f233a63fe741f7963d67bd675980be

 

********

Henri Dupré de Boulois

 
Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 2019-12-07