Jean Darnige

Hommage à Jean Darnige

Jean darnige

C'est avec beaucoup de tristesse que l'Amicale des Retraités de Sogreah Artelia a appris le décès de notre collègue Jean Darnige.


L'Amicale des retraités de Sogreah Artelia présente ses sincères condoléances à la famille de Jean.

A Sogreah où il a travaillé de nombreuses années, Jean  avait son bureau à Beauvert. En 1972 la société a loué des bureaux  de la CIPRA près de Grand Place puis en 1976 Sogreah s'est installée à Echirolles.

Antoine Pélissié du Rausas a participé à de nombreuses études avec Jean Darnige.
En 1969-1970, ce fut l'aménagement du bassin de "la Seille et du Grand Couronné" dans la région de Nancy avec Irène Huchard.

En 1971 Jean a travaillé sur une programmation compliquée  pour l'aménagement de la plaine du Guilan en Iran. L'équipe sur le terrain était composée de Pierre Lagache, Jean Claude Reverdy et Claude Kauffmann. Cette même équipe a également participé à l'aménagement du bassin du Bassin du Sefid-Roud en Iran avec Jean Marie Fleury à Grenoble. Puis ce fut la découverte de l'Indonésie avec un vaste projet de plantations d'hévéas.

Jean Marie Fleury qui avait été nommé en 1966-67 commissaire pour l’organisation  des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968  fut nommé chef de service du SES en 1970.

Pour la petite histoire Maurice Asséo était revenu au bureau avec la première machine à calculer électronique que tout le monde voulait voir. Cette petite machine Sanyo achetée à Singapour par Maurice Asséo a étonné tout le monde. Elle a remplacé les machines à calculer à manivelles qui étaient utilisées juqu'alors...

Sanyo icc 82d mini electronic calculator 1970   

Dès 1969, Jean avait  conçu et mis au point  le programme Opaline qui fut bien sûr utilisé pour une grande étude sur la Moravie du Sud avec Antoine Pélissié du Rausas, Igor Babic et Maurice Asséo qui vit aux Etats Unis.

Spécialiste de la programmation linéaire, Jean a participé à l'étude économique des aménagements hydrauliques de cette vaste plaine en Tchécoslovaquie. La participation de Jean  à l'établissement d'un modèle de programmation linéaire a permis de rechercher les conditions optimales de rentabilité du réseau d'irrigation sur une surface  de 40 000 ha.

Moravie reptcheque


Le programme Opaline a permis d’optimiser le coût des travaux et les avantages attendus pour la Tchécoslovaquie.
Les programmes OPERA & CIDRE ont été conçus les années suivantes.

En 1971 Jean Darnige  devient conseiller municipal de Grenoble durant les deux derniers mandats d'Hubert Dubedout.

C’est justement Hubert Dubedout, fraîchement élu comme maire qui décide en 1965, à trois ans des Jeux Olympiques, de construire un nouveau quartier à Malherbe qui prévoit 633 logements, un groupe scolaire de 46 classes, un centre social, un garage… confié au jeune architecte Maurice Novarina, il est achevé en 18 mois entre mars 1966 et septembre 1967, grâce au procédé de préfabrication.

Après les JO de 68, l’arrivée dans le quartier Malherbe de Jean et Monique, sa femme, est aussi une question de circonstances au moment où le propriétaire de leur logement du cours de la Libération souhaite récupérer son bien, la décision est vite prise.

« Avec trois enfants en bas âge, il fallait réagir en urgence. Des appartements spacieux, confortables, une vue exceptionnelle sur le rempart de montagnes ainsi que des établissements scolaires, le conservatoire, les commerces et des espaces verts à proximité, des prix convenables… Nous n’avons pas hésité une seconde et nous avons emménagé parmi les premiers. »

Entre 1969 et 1985, une quinzaine de collègues de Sogreah ont habité le quartier Malherbe.
Au sein de l’Union des Habitants du Quartier Malherbe (UHQM) Louis Greslou, Jacques Matringe et Jean Darnige furent membres de cette association. Jean restera jusqu’au bout très fortement impliqué dans l’UHQM et autres initiatives liées à la vie et au développement de ce quartier qu’il affectionnait tant (pose de la fresque olympique face à la MC2, groupes de jeunes, convivialité Malherbe, Grenoble Habitat, etc.) en témoigne le vibrant hommage rendu à ses obsèques jeudi 20 février 2020 par Michel Hugonin du Conseil d’Administration de l’UHQM dont on retiendra la dernière phrase  :

"Merci Jean pour ces moments de partage de ta vie dans notre quartier Malherbe. Plus qu’un souvenir tu es pour nous, membres du CA, un modèle de tolérance : tu nous as démontré que donner confiance aux gens, c’est casser les barrières des sectarismes et ouvrir les portes du bien vivre ensemble"

Clic sur la photo pour lire l'article

Malherbe batiment 1964Avenue Malherbe. Immeuble Charles Dullin © AMMG

Cliquer sur l'aquarelle pour voir les 16 photos du quartier Malherbe

Malherbe dessin redBarre marsais 1

Avis de décès

 

Jean Darnige

1934-2020

Mme Monique Darnige, son épouse; Anne, Luc, Yves et Eve, ses enfants; Juliette, Lola, Vincent, Constance, Marine, Charlotte, Robin, Emma et Lou, ses petits-enfants,ont la grande tristesse de vous faire part du décès de

Monsieur Jean DARNIGE

La cérémonie religieuse a eu lieu le jeudi 20 février 2020 à 10h30 au centre œcuménique Saint-Marc à Grenoble, suivie de l'inhumation dans l'intimité familiale au cimetière de Gresse-en-Vercors.

https://www.libramemoria.com/defunts/darnige-jean/b54f2a452d1e409eb9e2ae7d05cbe162

 

 

 

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 2020-02-26