Les grands Mobiles

 

Les grands Mobiles

 

VOYAGES VOYAGES

« Voyager c'est facile il suffit de partir »

Présentation

Les voyages ont tenu une place importante dans ma vie professionnelle. Les départs, les attentes dans les aéroports, les incertitudes des arrivées en pleine nuit à Chongqing, les cendres du Pinatubo qui m’ont cloué une semaine à Manille en 1991 font que tout cela n’a pas échappé aux sociologues. Avec quelques collègues de Sogreah nous avons été interviewés par Stéphane Chevrier en 2001.Le document fut publié en Novembre 2002. L’ayant relu récemment dix ans après j’ai retrouvé une exacte description de toutes les habitudes que nous avions prises pour préparer nos voyages, améliorer nos automatismes et dresser ces fameuses listes qui nous permettaient de ne pas se retrouver au Malawi sans nos travellers chèques ou avec le passeport d'un collègue récupéré à la hâte sur le bureau du secrétariat pour partir au Kenya.(exemple vécu par Jean Michel qui est allé au Kenya avec le passeport d'un collègue et qui en est revenu sans rencontrer le moindre problème aux différentes frontières traversées...).  

Certains avaient même formalisé une liste complète de ce qu’il fallait préparer avant chaque départ. Cette liste figure dans la copie ci-après.

Le document intitulé  « Villes et grands Mobiles ». a été écrit par André SAUVAGE et Stéphane CHEVRIER avec la collaboration de Françoise KONE. Il résulte d’un travail de recherche commandé à l’Association Rennaise d’Etudes Sociologiques (ARES) par le PUCA(Plan Urbanisme Construction Architecture). (Ministère de l’Equipement, des Transports et du Logement).

« Voyager c'est facile il suffit de partir » disait Gérard de Nerval. Facile? Les lecteurs n’auront peut être pas la même opinion que Gérard de Nerval après la 170ème page du texte que vous  pouvez lire dans le titre intitulé « Villes et grands Mobiles ».

Claude Moinet 18 Juillet 2011

Voyage bagages caricature nb

 

Clic ci-dessous pour lire « Villes et grands Mobiles »

 

1-clic-flyer-voyages.jpg

ou clic ci dessous

 

villes-et-grands-mobiles.pdf villes-et-grands-mobiles.pdf

voyages.jpg

 

Les 11 personnes interviewées à Grenoble figurent page 164,165 et 166.

Leur nom,leur fonction,les pays dans lesquels ils ont travaillé ,leur lieu d'habitation,leur statut familial sont mentionnées par le sociologue.

A Sogreah,Stephane Chevrier a interviewé Magnus Holmer et Claude Moinet.Il aussi interviewé des ingénieurs de Schneider de l'ILL(Institut Laue Langevin,de Craterre,et Fernand Garnier écrivain et metteur en scène ,actuel directeur du CREARC (Théatre action).Tous  ont raconté comment ils vivaient leurs absences,leus départs,leur stress et leurs retours.Ils ont décrit comment ils s'organisaient pour concilier leur vie familiale et les voyages.

Ils ont aussi  dit comment ils arrivaient à enchainer leurs fréquents délacements et comment leur famille vivait ces absences.
 

Stephane Chevrier a écrit de nombreux textes sur la sociologie des voyages.

Le texte ci dessous évoque les moments de rupture des voyageurs qui brisent la « chaîne matricielle » du quotidien brouillent nos repères et déstabilisent nos appuis.

Zoll douane ars caricature noix c

Les voyageurs ne sont pas si bêtes

Le voyage s’inscrit dans l’ordre des choses.

Notre quotidien est fait de mille habitudes insignifiantes, de savoir-faire très ordinaires, de compétences minuscules auxquels nous n’accordons, le plus souvent, aucune importance tant ils semblent naturels.

Ces habitudes incorporées sont devenues étrangement invisibles. Elles sont inscrites dans notre chair et dans la matérialité des objets techniques qui encadrent nos pratiques.

Elles guident nos pas, nous permettant ainsi de nous déplacer sans même y penser.

Pourtant, il suffit qu’une panne, un oubli ou un accident survienne pour que, soudain, nous basculions dans l’incertitude et le doute. Ces moments de rupture qui brisent la « chaîne matricielle » du quotidien brouillent nos repères et déstabilisent nos appuis.

Stéphane Chevrier

photo-s-chevrier2.jpg

Sociologue, chercheur associé au Laboratoire d’Anthropologie et de Sociologique (Rennes 2), responsable du bureau d’études sociologiques MANA, spécialisé en sociologie urbaine et sociologie de la sécurité civile.

 

Pour lire la suite clic sur l'image ci dessous.

1-clic-flyer-grands-mobiles-compr.jpg

ou clic ci dessous

les-voyageurs-pas-si-betes-bus-chevrier.pdf les-voyageurs-pas-si-betes-bus-chevrier.pdf

Extrait de la page 33/167- Paragraphe N° 14.

La confiance et la mémoire.

Les objets techniques ne sont pas simplement des ressources, ils sont aussi des supports externes de la mémoire sur lesquels il est possible de se reposer. En cela, ils assurent le déplacement et rassurent le Grand Mobile. La valise, toujours prête, garde en mémoire ce qui ne doit pas faire défaut au cours du voyage. Elle témoigne par son contenu de l’existence d’un savoir qui progressivement « prend forme » et se dépose dans des objets extérieurs :

Il y a des choses qui sont toujours prêtes d’avance que je ne touche pas du tout. Ma trousse de toilette, j’ai tout en double. Je ne fais jamais ma trousse de toilette pour partir en voyage. Elle reste dans ma valise prête à repartir. Ma trousse à médicaments : pareil.

J’ai retrouvé la check-list d’un collègue. Il y a 20 ans, il notait tout ce qu’il devait emporter. Aujourd’hui, je n’ai toujours pas de liste, je n’en ai même plus besoin, mais je laisse tout dans ma valise et ça y reste. Ma valise est chez moi, tout ce qui faut est dedans. Ma valise, je ne la prépare pas, elle est toujours prête ! Je ne sors rien de ce qu’il y a dedans, sauf quelques chemisettes etc., mais la trousse de toilette, les produits de première urgence, et les bricoles diverses pour être autonome (prise de courant etc.) sont toujours dans ma valise.

C Moinet Sogreah Genoble.

Cette « mise en forme » de la mémoire limite la charge cognitive du Grand Mobile. Les choses, préparées, rangées sont là, prêtes pour un nouveau départ. Dès lors, il est inutile de procéder à un inventaire systématique. Le Grand Mobile invente la valise « prête à porter ».

Extrait de la page 33/167- Paragraphe N° 14. La confiance et la mémoire.

Crayon gif

Exemple de pense-bête pour partir en mission en Tunisie pour un projet dans la vallée de la Medjerda au Cap Bon le 5 Novembre 1986

Document trouvé par hasard dans le tiroir d'un bureau lors d'un déménagement du 2ème étage au 3éme étage 

Clic sur la liste pour lire avec le zoom

check-liste-pour-depart-en-mission-nov-1986-red.jpg

Le trafic aérien dans le monde en 24H00, 

Des élèves d'une école d'ingénieurs suisse qui forme des aiguilleurs du ciel ont réalisé ce film étonnant C'est la visualisation de l'ensemble du trafic aérien dans le monde en 24H00,  projetée sur une mappemonde et  ramenée à 1 minute. Chaque point jaune représente un avion ; observez bien le passage de la  nuit et ses conséquences sur les flux et appréciez les différences  entre les continents...

 

Clic sur la carte  pour voir le trafic des avions

 

Trafic aerien voyage blog

http://radar.zhaw.ch/resources/airtraffic.wmv

 

Exemples de situation stressantes

 

Naviguer en pirogue dans les marécages de Sarawak

carte-attaque-croco.jpg

Visiter les réserves d'animaux en Afrique 

carte-attaque-generale.jpg

Suivre un guide intrépide

carte-attaque-serpent.jpg

Trois cartes postales achetées à l'aéroport de Johannesburg

 

Pour oublier le stress aller à la pêche en mer

3-rodinson-pellet-moz-1986.jpgDaniel Rodinson et Jean Claude Pellet Mozambique

 

Les dix premières minutes au décollage

avion-hotel-decollage.jpg

 

Circuler en Jeepney à Manille Philippines

manillle-jeepneyred-2007020.jpg

Trouver la porte d'embarquement dans les aéroports

hall-aeroport.jpg

Attente dans les aéroports

aeroporthall3.jpg

 

Les nouveaux moyens de communication permettent de réduire le stress

metier-a-risque.jpg

 

voyant.gif

rubon21.png

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 2017-05-07