1977 Inauguration Bureaux Sogreah

1977

Inauguration des bureaux de Sogreah

Les Granges Echirolles

 

1983 gamot bureau sogreah portrait

INAUGURATION DES BUREAUX DE GRENOBLE

Jeudi 16 juin 1977

EXPOSE DE M. J.P. GAMOT

1977 sogreah bureaux

1. C'est pour nous un grand honneur et un grand plaisir de vous accueillir ce soir à SOGREAH pour inaugurer nos nouveaux bureaux.

1.1. Un grand honneur, parce qu'il est exceptionnel de réunir un aussi grand nombre de personnalités ayant des responsabilités locales, régionales ou nationales ; et je remercie tous ceux qui ont accepté de nous consacrer ainsi quelques heures.

1.2. Un grand plaisir, parce que cette inauguration est un symbole celui de la bonne santé actuelle de notre entreprise.

Créêe en 1955 par NEYRPIC, SOGREAH, après une période de très forte expansion, a connu en 1971, de graves difficultés financières qui ont conduit à d'importantes restructurations :réductions d’effectifs, réabsorption par I'ensemble ALSTHOM ATLANTIQUE de :la partie industrielle de S0GREAH, fusion de SOGREAH et de sa filiale SOGETHA.

Ainsi, c'est depuis cinq ans qu'une "nouvelle" SOGREAH a êté conçue, avec de nouvelles structures et un nouvel esprit, mais aussi et surtout avec l'héritage technique et la notoriété acquises par les anciens. Voici donc cinq ans que SOGREAH a repris son souffle et continue sa vie, équilibre son exploitation, et croit en son avenir comme le prouve cet important investissement. C'est donc bien une joie pour nous d'inaugurer ces bureaux avec vous.

 

2, Mais qu'est-ce, au juste, que SOGREAH ?

 

2.1. SOGREAH c'est un métier : L'Ingénierie, et  probablement la plus grande entreprise de province dans ce métier

SOGREAH c'est une double spécialité :L’hydraulique et l'Aménagement du Territoire.

SOGREAH c'est une'large équipe: 500 personnes dont plus de 200 Ingénieurs et Cadres

SOGREAH c'est une entreprise privée, sans aide ni subventions

SOGREAH c'est 100 millions d'études par an.

SOGREAH c'est 80 % d'exportation.

SOGREAH c'est une présence dans plus de 40 pays des cinq conti nents .

SOGREAH c'est une participation à nombre de grands travaux spectaculaires et exceptionnels : canal du Lànguedoc, ports d'Antifer, de Fos, Ecluses et usines du Rhône,-Distribution d’eau de Paris, pollution de la Méditerranée, usine marémotrice de la Rance, Plages de la croisette et de Monaco, canal de Suez Grandes centrales du Brésil, de la Corêe, du Zaïre, Irrigations du Sahel, de l'Iran, de l'Irak, de la Lybie, etc...

SOGREAH c'est une notoriété exceptionnelle auprès des grands organismes internationaux, èt des ministères techniques étrangers. Et, n'en déplaise aux Grenoblois, SOGREAH ça n’est pas NEYRPIC,ou plutôt ça n'est plus NEYRPIC qui reste cependant pour nous une entreprise amie et une entreprise où nous avons beaucoup d' amis.

 

2.2. SOGREAH c'est aussi une entreprise où plus de vingt Ecoles d'Ingénieurs sont représentées : PoÏytechnique, Centrale, Ies Mines, Ies Ponts et Chaussées, I'Institut de Grenoble, les Arts et Métiers, etc...

SOGREAH c'est une comnunauté de travail où I'éventail des salaires entre le jeune dessinateur et le directeur ou I'ingénieur en chef est nettement inférieur à la moyenne nationale.

SOGREAH c'est une entreprise où les Syndicats sont actifs mais où leurs adhérents ont â coeur de maintenir et de développer la communauté de travail à laquelle ils appartiennent.

 

2.3.SOGREAH c'est une entreprise qui consacre une partie importante de ses ressources â lautofinancement de la recherche, â la mise au point et à la diffusion interne de méthodes techniques, et à la formation permanente du personnel, car elle veut rester parmi l es meilleures sinon Ia meilleure dans ses spécialités : les ouvrages hydrauliques, I'aménagement du' territoire.

3. Mais ces  qualités dont  nous sommes fiers et que nous nous efforçons de maintenir et développer, nous mettent-el]es â l'abri des soucis d'avenir ? Certainement  pas. Au contraire, nous sommes inquiets.

3-1. Nous sommes inquiets d' abord car ne parvenons plus à travailler suffisamment  dans notre propre pays:parce que les crédits d'études français s'amenuisent d'année en annêe ;

  • parce que les services de I'Administration réalisent eux-mêmes une large partie des études, avec leurs propres moyens,pour leurs besoins propres et pour ceux des collectivités locales;

  • parce qu'i1 se crée continuellement en France de nouveaux organismes et moyens publics ou parapublics qui absorbent par prioritê les maigres crédits disponibles.

  • parce que 1es règles d’application de la T.V.A. sont inégales et inégalement interprétées et appliquées.

Or, la plupart des Chefs d'Entreprise s'accordent pour affirmer qu'une entreprise qui ne peut pas compter sur une part suffisante de chiffre d'affaires national et de références nationales est tôt ou tard en danger.

Je partage pleinement cette opinion et je crains pour ma part,qu'avec moins de 20 % d'activitê destinée au territoire national,SOGREAH soit  bientôt en danger.

3-2. Nous sommes inquiets ensuite car I'exportation est de plus en plus difficile :

  • parce que les sociétés d'ingénierie françaises sont parmi les plus chères du fait que salaires, charges sociales et avantages accordés au personnel expatrié sont au total probablement les plus élevés du monde

  • parce que l'exportation comporte d'énormes aléas techniques administratifs, fiscaux et financiers.

  • parce que nos concurrents français à 1'exportation sont parfois des sociétés dépendant-directement ou indirectement de l'Etat et bénéficient de ce fait de facilités structurelles ou opérationnelles.

3.3. Alors oui nous sommes inquiets pour notre avenir et nous souhaitons que les Pouvoirs Publics soient conscients de nos difficultés et prennent les mesures qui nous permettent d'exercer plus largement notre profession en France afin que notre exportation puisse s'appuyer sur une base nationale solide permettant d'assurer équilibre et progrès dans une concurrence émulatrice mais saine.

3.4. Mais notre inquiêtude ne nous incite pas au laisser aller ou au découragement ; au contraire, notre effort de progrès technique, notre activité commerciale, notre développement social restent très vigoureux et nous faisons tout pour que nos services restent de bonne qualité, de prix acceptables et que l'offre que nous en faisons soit compatible avec la demande de nos clients dans le respect de notre équilibre financier

4. Il me reste à dire que SOGREAH n'est pas tout entière dans les bureaux que vous avez visités

4.1. Une part d'elle-même vit et travaille dans ces dizaines d’implantations étrangères que j'évoquais en commençant, et où plus de cent des nôtres se succèdent en permanence.

4.2. Une autre part est tout près d’ici dans le quartier voisin de Beauvert. Comme tous les'Grenoblois le,savent, et comme les Parisiens l'ont vu cet après-midi,.SOGREAH y dispose d'un vaste laboratoire d’essais hydrauliques sur modèles rêduits.

Cet outil-qui a été en fait l'origine de notre entreprise en constitue touiours un très important-élément  tant par le chiffre d’affaires qu’il représente que par la notoriété et la capacité d' innovation qu' il entraîne.

Installê dans des locaux jndustriels loués, nous n'envisageons pas le déplacement de ce laboratoire à moven terme car cela représenterait  des investissements supplémentaires très lourds que la iociêté ne pourrait suprorter-dans 'la difficile conjoncture actuelle maiss'il devait un iour ou l'autre être dépiàcé, nous avons acquis ici le terrain nêcessaire à sa reconstruction.

Je souhaite que, dans cette hypothèse, que toutes les parties concernées et, pourquoi  pas les Pouvoirs Publics, sachent  ensemble trouver, le moment venu ;le moyen de maintenir ce laboratoire et ie forme le vœu qu’il y ait d‘ici quelques années  ' une autre inauguration à célébrer et une autre agréable occasion pour que nous soyons réunis à nouveau â ce même emplacement.

JP. GAMOT

Vice-Président Directeur Général

SOGREAH

Sogreah vue sat 3 dec 2013Vue satellite de la zone des Granges Rue de Lorraine Echirolles -2004

Entree sogreah arteliia imgp3015Entrée ARTELIA  en 2014

 

1977 06 16 inauguration bureaux sogreah

 

 

 

 

 

Barre marsais

Le vœu de Jean Pierre Gamot va se réaliser vers 2020 soit 45 ans après ce discours. Il faut dire que si le laboratoire n’a pas été construit plus tôt c’est parce que le bâtiment Neyrtec à Pont de Claix s’est libéré dans les années 1980 et que le laboratoire a été transféré dans le vaste bâtiment de Pont de Claix.

 

Le texte a été écrit par JPG le 13 Juin 1977 voir PDF original ici

Texte transcris sur Word du PDF reçu de Pierre Cochet en Février 2015

Mise en page Mercredi 27 Juin 2018

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 2018-07-01