1977 Discours Jacques Bachelez

 

Inauguration des nouveaux bureaux de Sogreah

Jeudi 16 Juin 1977

Discours de Jacques Bachelez

 

09 groupe sogelerg sogreah 1987 1998

ALLOCUTION PRONONCEE à GRENOBLE

L.e Jeudi 16 JUIN 1977 PAR MONSIEUR Jacques  Bachelez

A L'OCCASION DE L'INAUGURATION DES nouveaux bureaux de Sogreah

 

Monsieur le Prêfet

Messieurs Ies Parlementaires

Messieurs Ies ConseiIIers

Messieurs les Maires

Messieurs les Présidents

Messieurs Ies Directeurs généraux

Messieurs Ies Directeurs

Mesdames

Messieurs,

 

En tant que Président de I'ensemble d'ingénierie SOGREAH, SOGELERG, SEDIM, il me revient le rôle agréable de vous souhaiter la bienvenue ici, dans ces nouveaux Iocaux de SOGREAH.

C’est pour moi une, joie de vous voir si nombreux et un motif de fierté de vous montrer une réalisation qui témoigne de notre foi dans l'avenir.

Monsïeur GAM0T vous dira tout à I'heure ce qu'est SOGREAH. Il vous parlera de ses réalisations et de ses problèmes.

Je voudrais vous dire, quant à moi, deux mots de l'ensemble dans lequel elle s’intègre.

Vous aurez vu sans ,doute à I’entrée un panneau portant le sigle SOGREAH SOGELERG.
C’est la carte de visite - un peu difficile à prononcer pour l’'instant sur le plan commercial , mais nous essaierons de Ia miniaturiser de cet ensemble d'ingénierie de constitution récente et dont Ia Présidence m'a été confiée.

Avec un millier de personnes dont 500 ingênieurs, un capital de 28 millions de francs, une gamme de produits très large et la possibilité de poursuivre ou de développer, dans d'excellentes conditions le rôIe d'ensemblier, nous estimons avoir atteint la masse critique qui permet, pour des entreprises de notre catégorie, d'aborder avec confiance les vicissitudes d'un marché en pleine évolution et d’affronter à I’exportation la concurrence redoutable de nos homologues allemands, anglais, italiens et, pourquoi pas, des américains.

Revenant à l'ensemble d'ingénierie que je dirige, je voudrais en passant, souligner la souplesse d’un dispositif qui met au service de tous les capacitês de chacun sans en altérer Ies caractères spécifiques ni les traditions.

Je voudrais également insister sur un point qui m'est cher.SOGREAH, avec son implantation grenobloise, constitue sans nuI doute une remarquable réussite en matière de régionaIisation.

ElIe démontre que I'on peut, à partir d'une assiette provinciale bien choisie, riche en hommes de qualité  rayonner dans le monde entier. Elle a pour nous valeur d'exemple.

Bien que moins spectaculaires pour 1e moment, les implantations SOGREAH à PAU et de SOGELERG A AIX et à BORDEAUX n'en sont pas moins prometteuses. Elles s'inscrivent dans la même volonté de mobiliser au service d'un effort collectif les forces vives, Ies traditions de travail et de hardiesse de ces provinces qui sont la chair, le sang et I'esprit de notre pays.

 

L'ingénierie est un vecteur essentiel d'exportation pour notre économie tout entière.On ne lui conteste plus maintenant ses quartiers de noblesse. Je voudrais insister sur un aspect peut être moins connu : la complémentarité  entre un secteur public puissant, détenteur de process qui se situent souvent à Ia pointe des techniques contemporaines au plan mondial et un secteur privé dynamique par nécessité, commerçant par tradition, et qui se bat sur tous les fronts avec I'acharnement de ceux qui ne peuvent pas se permettre de perdre.

Complémentarité mais aussi équilibre, et qui dit équilibre signifie fragilité.

Un développement du secteur public de I'ingénierie constituerait en effet immanquablement l'amorce d'une catastrophe pour le secteur privé français de l'ingénierie et pour l'économie française par voie de conséquence.

C'est mon voeu le plus cher que cet équilibre essentiel soit maintenu.

Ancien, responsable dans un établissement public que je considère parmi les plus dynamiques - mais il y en a bien d'autres que je ne pourrai citer - J'ai pu moi-même en apprécier l’importance et la difficulté en me plaçant successivement, je ne dirai pas des deux côtés de la barricade -grâce à Dieu,il n'y a pas et il ne doit pas y avoir, de barricades.- mais aux deux points de vue de la puissance publique et du secteur privé.

Eh bien,je crois pouvoir l’affirmer, Ie mariage est nécessaire mais dans des conditions de respect mutuel et de sauvegarde des moyens essentiels du secteur privé et ce doit être un bon mariage.

Et maintenant, après cette rapide prêsentation d'ensemble de notre groupe d'ingénierie, je passe Ia parole à Jean-Plerre GAMOT,Vice-Président Directeur Général de S0GREAH qui va vous parler du plus beau fleuron de notre ensemble, d’ingénierie en matière d'image de marque et d'exportation je veux parler de SOGREAH, ajoutant, si vous Ie permettez mes compliments personnels et sincères, à Jean Pierre GAMOT pour I'action personnelle qu'il a mené à la tête de son équipe depuis les difficultés de 1972 pour faire de SOGREAH ce qu'elle est aujourd’hui.

 

Jean Pierre GAMOT,vous avez la paroIe .

J BACHELEZ,Directeur Général

SOGELER SOGREAH SEDIM

Le texte a été écrit le 13 Juin 1977 voir PDF original ici

Texte transcris sur Word du PDF reçu de Pierre Cochet en Février 2015

Mise en page Jeudi 28 Juin 2018

1977 06 16 inauguration bureaux sogreah

Cube g 1

N'ayant pas trouvé de photo de Jacques Bachelez sur internet ni sa biographie  ,nous avons publié quelques éléments de sa carrière.

Roissy en France : Aéroport Charles de Gaulle

avion-hotel-decollage.jpg

Video INA 23 mars 1974 10585 vues 01h 01min 46s

En direct depuis le tout nouvel aéroport Charles de Gaulle à Roissy en France, Pierre DUBOURG s'entretient avec Paul ANDREU architecte en chef et Jacques BACHELEZ (?) directeur de l'équipement sur les difficultés de construction d'un chantier de cette taille. Pendant les entretiens diffusion d'images aériennes du site. Evocation du choix des matériaux, notamment le béton, et de la forme ronde de l'aérogare ainsi que des contingences techniques.
Afin de mieux appréhender les lieux ,François de CLOSETS nous propose de suivre un couple de voyageurs jusqu'à l'embarquement, puis les "coulisses" avec le transport automatisé des bagages en compagnie du responsable de l'aéroport.En compagnie du directeur général adjoint de l'aéroport François de CLOSETS évoque les problèmes d'environnement, les problèmes d'accès et d'installation. Visite des installations de l'aérogare : boutiques, salon de coiffure, bijouterie. Entretien avec Jean BELLE (?) directeur du trafic aérien de l'aéroport depuis la tour de contrôle.

 

Clic ci dessous pour voir la vidéo sur la construction Roissy

1 voir la video ww 1

http://www.ina.fr/video/CPF86609252

Barre rouge blanc

 

SERVICE TECHNIQUE DES BASES AÉRIENNES

155, rue de la Croix-Nivert (15e)

Directeur : M. de L’Hortet (Robert), Ingénieur en chef

Bureau de l’Ingénieur en chef et Service administratif

M. Beaussoleil (Jean), Ingénieur des TPE

1ère section – terrains

Chef de section : M. de Vaucelles (Arnaud), Ingénieur ordinaire

2e section – architecture

Chef de section : M. Lépine (Marcel), Ingénieur ordinaire

3e section – génie civil et pistes

Chef de section : M. Jeuffroy (Georges), Ingénieur ordinaire

4e section – construction métalliques, béton armé, électromécaniques

Chef de section : M. Bachelez (Jacques), Ingénieur ordinaire

5e section - documentation et études scientifiques

Chef de section : M. N..., Ingénieur ordinaire

http://www.histoire-dac.developpement-durable.gouv.fr/structure/1956?service=direction&nom=direction-des-bases-aeriennes&ministere=secretariat-d-etat-aux-travaux-publics,-aux-transports-et-au-tourisme

Jacques Bachelez est décédé le 26 Mars 1982 à l'âge de 52 ans.

http://www.unipef.org/sites/unipef/files/PCM/1982/PCM-1982-08-09-ch02.pdf

Jacques Bachelez  X promo 1950

https://www.lajauneetlarouge.com/sites/default/files/uploads/pdf_numeros_anciens/jr-377-bhc.pdf

Barre marsais

 

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 2018-07-01