Jean Claude Reverdy

 

Hommage à Jean Claude Reverdy

 8 FEVRIER 2012

C’est en qualité de sociologue que Jean Claude Reverdy fut recruté en 1969 par le service EEE (Etudes Economiques d’Ensembles) de Sogreah.

Monsieur André Sousbie qui dirigeait ce service avait convaincu la direction de Sogreah de la nécessité de prendre en compte les aspects sociologiques dans les études des grands projets.photo-reverdy.jpg

De 1979 à 1984 Jean Claude dirigea le SES (Service Sociologie Economie Statistiques)qui devint ensuite le Département de Développement Régional et de Planification.

Iran, Angola, Amérique du Sud, Mozambique, Moyen Orient sont quelques uns des nombreux pays où il a travaillé pour recueillir les opinions de la population sur leurs besoins, leurs souhaits et leurs interrogations lors des études préalables aux grands aménagements qui se préparaient aux alentours de leur ville ou de leurs villages.

En 1982, Luce, son épouse, l’avait accompagné dans une mission au Sarawak au nord de Bornéo. Dans ce pays des tribus Dayak et Iban qui vivaient en communauté dans des « long houses » Jean Claude abordait un peuple nouveau. Chaque soir, il nous racontait en détail ses visites aux Ibans à la lueur d’une lampe à pétrole et au milieu des vols d’éphémères.

Serge Leclaire, JL Rahuel, Pierre Lagache, JM Escondeur, De Kimpe se souviennent de ce mémorable séjour dans cette zone de marécages régulièrement inondée par la marée.

Lors de la dernière mission que nous avons effectuée ensemble en Angola en Avril 1993 Jean Claude m’avait dit qu’il envisageait de consacrer les premières années de sa retraite à la traduction de TRAVELS IN ARABIA DESERTA ,un livre écrit en 1888 par Charles M.Doughty sur l’Arabie. Ce difficile travail lui demanda plusieurs années. Le livre fut achevé et publié en 2002 par KARTHALA Editions.

Claude Kauffmann qui est toujours resté en contact avec Luce et Jean Claude nous a informé du décès de Jean Claude le 7 Février 2012. Depuis quelques temps Jean Claude résidait dans une maison spécialisée.

En ce lundi 13 Février 2012 où ses obsèques ont lieu au crématorium de Nice nous avons toutes et tous une pensée affectueuse pour lui, pour Luce et pour ses enfants.

C.Moinet- ARS -Amicale des Retraités de Sogreah

Grenoble le 13 Février 2012

Voyages dans l’Arabie déserte est le récit du voyage que Charles M. Doughty (1843-1926) a réalisé, de novembre 1876 à août 1878, dans l’Arabie intérieure.-Textes traduits, présentés et annotés par Jean-Claude REVERDY.

Pour lire le texte de l’avant propos de Jean Claude Reverdy dans le livre Arabia Deserta et « Comment j’ai traduit » qui est à la page 19.

CLIC SUR IMAGE

books-003.jpg

Pour lire le texte de l’avant propos de Jean Claude Reverdy dans le livre Arabia Deserta et « Comment j’ai traduit » qui est à la page 19.

Clic sur la photo de Jean Claude Reverdy

photo-reverdy.jpg

 

 CLIC ICI pour acces au texte de Karthala

Posté par amicaleretraitessogreah le 4 avril 2012

3 Réponses à “Hommage à Jean Claude Reverdy”

  1. J.C.PELLET dit :

    Compte tenu de sa spécialité et ses prestations étant généralement de courte durée, J.C. REVERDY est ainsi intervenu sur de très nombreux projets et a effectué des missions dans un nombre impressionnant de pays.
    Personnellement je l’ai rencontré pour la 1ère fois en 1970 à RACHT en IRAN où j’étais détaché en famille (il faisait partie de la mission d’étude socio-économique du grand périmètre d’irrigation menée par P. Lagache et C.Kauffmann).Après quelques jours de mission et d’investigations, il en savait plus que nous et que les autres résidents sur la vie des populations locales .
    Je l’ai retrouvé par la suite au cours de plusieurs autres missions à l’étanger dont une dans la vallée de l’Umbeluzi au Mozambique à la fin des années 80.
    La plupart de ceux qui l’ont ainsi rencontré gardent sans doute de lui le souvenir d’un spécialiste perspicace et compétent ainsi que d’un collègue de travail au contact agréable et enrichissant.

  2. J.C.PELLET

     
  3. REVERDY Luce dit :

    Merci à vous tous qui ne l’avez pas oublié. Votre hommage me touche
    Cette traduction, il l’a accomplie en 10 ans et il a eu la satisfaction de la voir publiée chez KARTHALA qui a eu le mérite de se lancer dans cette aventure.
    Je vous suis reconnaissante de vos pensées et témoignages. Jean-Claude racontait souvent ses expériences lors de ses innombrables voyages dans le monde… Il est décédé après 6 semaines en ce 8 février 2012 et il nous laisse orphelins.

    Luce REVERDY et ses enfants Catherine, Jérome et David-Olivier.

     
  4. Message reçu de Jacques Bagnerès dit :

    Message de Jacques Bagneres reçu par l’amicale et transféré dans ce commentaire
    Objet : Re: Hommage à Jean Claude Reverdy
    Merci Claude Moinet de ce rappel de la carrière d’un collègue que j’avais appris à connaître et beaucoup apprécié lors d’une mission que nous avions faite ensemble au Cameroun au sujet du schéma directeur d’alimentation en eau et d’assainissement de Douala, si mes souvenirs sont exacts.
    Nos spécialités étaient bien éloignées, mais c’était, et je crois encore, heureusement, que c’est, la richesse de notre société d’avoir pu créer des contacts entre des personnes d’horizons et de cultures très différents.
    cordialement
    Jacques Bagnérés

livre3.gif

1 Commentaire

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 2017-07-21