Les usines flottantes 1980

 

Les usines flottantes

 

Article le Monde 13 oct 1980

 

La première conférence internationale sur les " usines flottantes " se réunit du 13 au 15 octobre 1980 à Paris. Une trentaine d'unités fonctionnent, une dizaine d'autres sont en cours de réalisation.

LE MONDE | 13.10.1980 à 00h00 • Mis à jour le 13.10.1980 à 00h00 | MARIE-JEANNE HUSSET

En juin 1981, un convoi original quittera les Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire en direction des États-Unis. Une barge semi-submersible de 139 mètres de longueur et 32 mètres de largeur, autopropulsée, transportera, en effet, la première centrale hydroélectrique " flottante " construite par Alsthom-Atlantique.

Là, les différents caissons constituant la centrale seront déchargés, puis remorqués sur le Mississipi et l'Ohio jusqu'au site de Greenup (Kentucky), près de la petite ville de Vanceburg. Un parcours fluvial de 2 600 kilomètres. A leur arrivée, après six semaines de voyage, ils seront assemblés, puis la centrale sera raccordée aux installations terrestres et intégrée au barrage existant. Elle entrera en fonctionnement au printemps 1982.

D'une puissance de 72 MW, cette centrale, qui porte le nom de " WT Love ", possède des caractéristiques voisines de celles d'un ouvrage conventionnel : elle doit être, ainsi, équipée de trois turbo - alternateurs bulbes, du même type que ceux installés sur la Rance et sur le Rhône.

L'implantation d'usines sur barges flottantes n'est pas une idée absolument neuve. C'est en 1960 qu'est construite, aux États-Unis, la première du genre : une centrale électrique de 15 MW, sur une barge en acier, est livrée, au Venezuela, à une société américaine opérant sur le lac Maracaïbo. Deux ans plus tard, une petite raffinerie pouvant produire 10 000 barils par jour quitte le chantier belge de Boelwerf et est remorquée jusqu'en Libye, où elle est échouée sur la côte, à Marsa-el-Braga En 1971, des centrales thermiques flottantes sont mises en service à Brooklyn, près de New-York. Et entre 1972 et 1974, quarante-neuf barges construites dans le port de Seattle et dans celui de Vancouver, et équipées d'unités de traitement de pétrole et de gaz, sont acheminées vers Prudhoe-Bay, sur la côte septentrionale de l'Alaska.

L’Article complet est proposé à la vente par le journal Le Monde

http://www.lemonde.fr/archives/article/1980/10/13/les-usines-flottantes_2809452_1819218.html

Article ajouté sur le blog ARSA  le 24 Mai 2017

 

Inserer ici le film en cours de traitement chez ellipse

code d'intégration à placer ici via editeur Html

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 2017-06-01